mercredi 7 septembre 2011

Il y a des moment dans un tournoi, où on pense que c'est fini car il nous reste si peu que c'est indécent de continuer
FAUX !
Selon l'expression consacrée, ...
Inconnu : "Sacré con !"
 Merci de ne pas m'interrompre.
Donc comme je l'écrivais, selon l'expression consacrée : "A chip, a chair".

Pour ceux qui ne sont pas bilingue (et qui ne rêvent pas en anglais). Ces mots n'ons pas vraiment de signification.
Inconnu unilingue : "un chip et un chair ? C'est un sandwich suédois ?"
Non en fait, je traduirai par "un jeton, une chaise". Si si. Selon les experts (plutôt de Las Vegas), ces 4 mots séparés d'une virgule ventrale signifie que tant qu'on a un jeton, on a une place à table et un chance de continuer de jouer.
Bon pourquoi ne pas utiliser d'autres expressions comme "un jeton, une place à la table" ou "tant qu'on a des jetons, ce n'est pas fini ou ...
inconnu chiant "Si t'a plus rien, t'es plus rien ?"
(mode énervé) Heeuu, c'est fini de me couper pour rien dire ?(mode off)

Donc le tout étant que cette expression réprésente l'espoir de survie à une table de poker. Et elle se vérifie à travers les nombreux tournois joués par le monde. Nombre de joueurs se retrouvent démunis et finissent tout de même dans les payés. Cependant, il est heureux (le divine enfant ?) que ce ne soit pas le cas de tous... Pas que je vous souhaite du mal, mais un tournoi où tout les joueurs survivent serait un enfer. (mode taquin on)Je suis entrain de penser que Barrière n'a jamais testé ce bug(mode off).

Mais ça m'arrive régulièrement à cause de mauvaises rencontres, de pseudos-tilt contre un joueur ou de mauvais calculs (à Réno).
Hier, ce fut certainement l'une des plus belles remontées que j'ai fait dans cette situation. Sur un SnG à 1€, on est au niveau 60/120 et on est plus que 7 (10 au départ). J'ai sur la table 1 jeton de 20.
Inconnu vraiment chiant : "T'as encore tenté un call tapis bluff avec T4o contre ppA ?"
Hhhaaa ! Toi tu ne me connais pas bien et tu commence à me les briser. J'ai effectivement call le tapis d'un joueur qui partait régulièrement all-in préflop sur les blinds. Mais peu importe l'action car ma main était très largement supérieure et qu'un 4 turn sauvera me laissant dans le désarrois le plus total.

Néanmoins, grâce à la chance (si si mon immense talent n'était pas suffisant), je vais profiter de plusieurs bon move et remonter doucement un stack en m'opposant aux gros tapis prêts à tout payer. La tactique est bonne, je choisi bien mes mains et je remonte pendant que les autres shorts sortent allant jusqu'à éliminer le 4° laron (de trop).
Mon aventure s'arrêtera après 30 minutes de jeu à trois pour une agréable troisième place.

Si toi aussi, tu gardes toujours espoir dans les situations difficiles, exprime-toi.


PS :
Vous êtes de plus en plus nombreux à ne pas aller voir ma page Facebook et voilà.

2 commentaires:

  1. Nul t'as meme pas gagné. Moi j'ai déjà win un sng avec meme pas une blinde :p

    RépondreSupprimer
  2. @Rincevent: ben en fait j'ai la BB de départ... du SnG. J'ai déjà gagné aussi un SnG suite à un tapis récurent avec moins d'une BB. Mais la manoeuvre était surtout pour contrer un joueur qui jouait quasi any2. Ici, j'avais vraiment le mini.

    RépondreSupprimer

Labels