jeudi 6 février 2014

Bruel a-t-il vraiment été champion du monde en 1998 ?

Il est bien tard pour les voeux de nouvelles années. En plus je ne les ai souhaité à personne donc ce n'est pas ici que je le ferai.

Comme souvent quand on apprend que je joue au poker, on me parle de plein de chose. Et en ce moment Bruel revient pas mal. Peut-être est-ce sa série de concert qui arrive !?

Donc une question d'un amateur plus ou moins occasionnel (un peu comme moi) m'a été posée et est visiblement problématique.

Patrick Bruel a-t-il vraiment été Champion du Monde en 1998 ?
Pour moi, oui. Pour le reste du monde, non.
Je pense qu'il mérite le titre car il a bel et bien remporté un bracelet d'un tournoi auto-proclamé Championnats du Monde. Hors on admet plus souvent que le vainqueur du Main est le champion du monde. Car c'est, semble-t-il, le tournoi le plus prestigieux. Sincèrement, je trouve que gagner au HORSE est bien plus prestigieux.

Si un joueur remporte 5 bracelets et fini second du Main, ne mérite-t-il pas plus le titre que le joueur qui remporte le titre sur le Main et n'a rien fait avant, ni après d'ailleurs ?
Non ! Si le prizepool et le floor sont un peu différents, l'affrontement est bien le même.
Donc pour moi, tous les joueurs ayant gagné leurs bracelets sont Champions du monde d'une étape des WSOP.
J'ajoute donc à la liste Gilbert Gross (1988), Claude Cohen (1997), David Benyamine (2008), Vanessa Hellebuyck (2010), Bertrand Grospellier (2011), Elie Payan (2011), Fabrice Soulier (2011), , Antonin Teisseire (2011) et Aubin Cazals (2012).

Un point, c'est tout. ;-)

Labels