lundi 17 janvier 2011

La mi parcours mensuel du mois 15 jour après le début

Me voici donc à deux semaines de mon retour en SnG et putain que c'est dur. Je suis en yoyo permanent. J'ai beaucoup de mal à trouver mes repères et le cumul les bulles. Ca par contre ça commence à me gonfler. Pour être exact, j'ai joué en moyenne 3 SnG par jour. Sachant que la semaine dernière j'étais en déplacement, j'ai tenté le jeu par une connexion d'hôtel le premier jour et j'ai arrêté une fois mon tournoi fini.
C'est une horreur ! J'en ai profité pour réviser les bases. Sauf que quand je regarde la théorie, j'ai un peu de mal à la mettre en pratique. Pourquoi, tout simplement parce que 73% des mes mains sont dans les 90 plus mauvaises mains de départ. Donc attendre de bonne mains est un peu long et pas profitable avec une telle stat. Le jeu tight, je connais. Certains diront même que je vais trop loin, mais en NL2, ça m'a beaucoup aidé. Mais en SnG, j'ai la pression des blinds et les antes qui arrivent avec des structures en général assez rapides. Du coup je panache un peu plus mon jeu avec des calls de l'espace.
Je rencontré quelques joueurs avec qui j'arrive à chatter pendant les tournois. Une certaine ambiance commence à s'installer et ça c'est cool.
Bon comme tu l'auras compris, ce début de mois ne se passe pas à l'idéal, mais je pense qu'il s'agit de réglages à faire. Je n'avais pas joué en SnG de manière sérieuse depuis bien (trop ?) longtemps.

Comme je devais me divertir un peu dans la grisaille de la Baule, je me suis décidé à réécrire les paroles de Céline Dion "Je sais pas" :

Détourner des rivers, feinter des turns
Voler des flops, je saurais faire
Défier des machines, narguer des lois
Les foudres de l'Etat, ça m'effraie pas
J'sais prendre un bad, le rendre aussi
Fixer des côtes, ça j'ai appris
J'suis pas victime, j'suis pas colombe
Et pour que je tilte, faut me badbeat
Je sais les Rincevent, je sais les Eiffel
Mais la vie sans poker, je sais pas
Je savais le silence depuis longtemps
Derrière mon écran, mon goût du sang
Méchant check, 4bet foireux
Call de MyKQ, j'en ai peur
Je sais me défendre, j'ai bien appris
On est pas des fishs par ici
Je sais les Enkil, je sais le Harry
Mais la vie sans poker, je sais pas
SnG après SnG, table après table
Chaque minute, j'ai cru le tenir
J'voudrais apprendre tilt après tilt
Mais à qui demander des goodbeat ?
Je sais les VdF, je sais les Alco
Mais la vie sans poker, je sais pas
Je sais pas
Je sais pas

Ce n'ai pas pour montrer mon talent artistique (on arrête de rigoler, je te vois ), mais comme je l'ai fait, pourquoi ne pas le publier... D'autant que cette chanson se prête plutôt bien au thême poker.

NEXT !

4 commentaires:

  1. gooDbeat :D
    Tu dois vraiment te faire chier à la baule :) :)

    RépondreSupprimer
  2. @Rincevent : Effectivement à l'hôtel, j'ai peu d'activité, surtout qu'il y avait beaucoup de vent et de pluis :-(
    @raulvolfoni : Merci

    RépondreSupprimer
  3. Les sng c'est quelque chose de bien particulier, rien avoir le cash ou mtt. Un point important et délicat a bien négocier est l'approche de la bulle . très bonne article et gl pour la suite de ce début prometteur en sng ;)

    RépondreSupprimer

Labels